2010

TOUDOUDOU

Adaptation et mise en scène : Myriam François
Comédienne : Anouk Germser ou Angélique Grandgirard
Création musicale : Xavier Ferran
Scénographie : Valérie Julien
Accessoires : Delphine Ferran, Julia Deplante


D'après un conte à accumulation d'Adeline Yzac « Tout doudou Caramel Mou »  éditions Alice.

"Une toute petite coquille de noix,
pas aussi vide qu'il n'y paraît,
réserve bien des surprises
aux animaux trop curieux."


Comme toutes les petites filles de son âge, la jeune Valentine s’ennuie. Heureusement, son doudou n'est jamais trop loin et avec lui, elle commence à transformer les objets qui l’entourent. Par ce simple jeu, elle invente des personnages qui inventent des histoires :
Il était une fois, Toudoudou, le petit loup qui passe son temps à chanter par plaisir ou pour se donner du courage. Il ambitionne de devenir célèbre et rassemble autour de son rêve tous les animaux tombés dans une...  noix ! Grâce au chant, ils vont vaincre l’appréhension, la peur de l’autre et réussir à sortir de leur coquille !

La scénographie invite les spectateurs au cœur d’un décor dont les éléments ont un lien étroit avec la nature des animaux évoqués. La manipulation d’objets ouvre grand la porte de l'imaginaire et contribue à l'éveil des enfants qui feront l’expérience de leurs premiers mots d’occitan parlés et chantés.
Une aventure où chacun repartira avec un petit air dans la tête et l'envie, peut-être, de poursuivre l'aventure de Toudoudou.


.Dans le cadre du festival « Scènes d’enfance », ART Cie a enchanté les jeunes enfants avec le spectacle « Toudoudou »
... Un très nombreux public était au rendez-vous, et l’on aurait bien voulu ce soir-là pousser un peu les murs de la bibliothèque. Malgré cela, la comédienne a su capter l’attention de tous, petits et grands, et ouvrir leur porte de l’imaginaire...
... La demande pour le « spectacle vivant en direction des jeunes enfants » est bien présente dans la Haute Vallée de l’Aude. Devant un tel succès, on ne peut que souhaiter le renouvellement de telles initiatives. L'INDEPENDANT






FICHE TECHNIQUE

Durée : 35 minutes
Jauge : 60 spectateurs
Age : de 3 à 6 ans
Espace scénique : 3 x 4 m,
hauteur : 3 m, dégagé avec pénombre.
Un spectacle qui tient dans un sac et s'adapte à tous les lieux : Ecoles, Médiathèques, Bibliothèques, salles de spectacles.
Montage : 1h / Démontage 30 mn.
Technique : Une personne disponible avant et après le spectacle.
Deux prises 220V 16A situées en fond de scène, 4 petits bancs d'école ou chaises,
6 chaises adultes qui participent au décor par un habillage simple. Un espace indépendant faisant office de loge.

Prix du spectacle sur demande.  









2008
NOEL DE MARIE-POUSSIERE
NADAL DE MARIA-POSCA
Comédienne : Anne Thouzellier
Avec l’oeil complice de : Myriam François
Costume : Suan Czepczynski
Chansons : Anne Thouzellier


Maria-Posca, sorcière de son métier, est fâchée avec les enfants, les cadeaux et… Noël ! Chaque année à la même époque, elle s’énerve.
D’abord il y a Halloween où elle réalise qu’elle n’épouvante plus les enfants, forcément ils sont déguisés comme elle…ensuite les guirlandes, paillettes, sapin et père Noël, finissent de la mettre dans tous ses états.
Ah ! celui-là, le père Noël ! Maria-Posca le déteste et décide de lui préparer une potion qui le transformera en Père Fouettard. Elle a toujours rêvé d’épouser le Père Fouettard, elle l’adore,
Le soir de Noël elle s’introduit dans une maison et se débrouille pour que le Père Noël boive sa potion, ne distribue pas les jouets, mais les remplace par des haricots verts, des choux brocolis, des crottes qui puent…
Au petit matin croyant ses voeux réalisés, elle s’aperçoit que rien n’a changé.
Par contre, elle découvre dans ses vieux sabots…

Cette histoire “La sorcière qui détestait les cadeaux, les enfants et… Noël“ écrite par Sarah K. va un peu à l’encontre des “jolis” contes de Noël.
Elle nous emmène dans un univers très cocasse, plein d’humour où il est suggéré que les méchants n’auront pas le dernier mot, et se verront tout de même offrir des cadeaux…


Dans une libre adaptation la comédienne interprète l’histoire en alternant la forme contée et le jeu, incarnant divers personnages comme la sorcière, les enfants, les parents. Des moments chantés, dont la chanson du Père Fouettard, sont repris par le public. Maria-Posca se fait un plaisir de s’exprimer dans ses deux langues maternelles, l’occitan et le français, ponctués de langue des signes.
Les lumières et le décor sont légers, pouvant s’adapter aux lieux non prévus pour le théâtre.





FICHE TECHNIQUE

Public : enfants à partir de 4 - 5 ans
Espace scénique : 4 m ouverture
3 m de profondeur au minimum
Noir souhaité.

Prix du spectacle sur demande.









2006
CALICOBAT et IL Y AVAIT UNE FOIS...

Une idée originale de Anne Thouzellier

Il y avait une fois le poisson Calicobat
qui avait très peur d’être pêché et mangé par les hommes.
Après avoir longuement réfléchi,
Calicobat décida de devenir aussi gros que le soleil...


Cette histoire écrite pour notre plus grand plaisir est née de l’imaginaire de Adeline Yzac. Plusieurs étapes de réflexions y sont abordées : peur de l’inconnu, peur de grandir, confrontation avec la mort, manger le monde ou être mangé, la paix, le bonheur.
La comédienne donne ce spectacle en trois langues, français, occitan et langue des signes. Le passage d’une langue à l’autre en favorise l’accès, la compréhension, par le jeu et la participation du public auquel il est proposé de reprendre la langue des signes ainsi que l’occitan en fin de spectacle. C’est l’occasion pour les enfants d’apprivoiser une langue différente, une autre façon de communiquer.
Des illustrations du conte Calicobat par Brigitte Desnault sont exposées et commentées.

Pour tous ceux qui aiment le conte, le rêve, et être emportés à travers un récit court qui est un "conte randonnée" dans le monde des contes traditionnels, à la rencontre de personnages comme l’Ogre et le Petit Poucet, Prince Crapaud, Cendrillon, les trois petits Cochons...

Contes évoqués, contes cachés, contes inventés, jeux d’images et de paroles

“Il y avait une fois” relie écriture et parolerie, les deux plaisirs d’Adeline Yzac. Ce conte sera joué en guise de mise en bouche avant Calicobat comme s’il s’agissait d’ouvrir les portes de l’imaginaire et du rêve.




FICHE TECHNIQUE

Public : Enfants à partir de 5 ans.
(60 spectateurs maximum ou plus avec sonorisation fournie par la compagnie)
Lieux : Médiathèques, bibliothèques, salles de spectacles... (noir souhaité)
Durée : 50 mn
Ce spectacle peut être joué en provençal, gascon … possibilité d’une version intégrale en occitan.

Prix du spectacle sur demande.  








2005
ECOLE BUISSONNIERE

Texte : Adeline Yzac
Chant : Anne Thouzellier
Mise en scène : Béla Czuppon
Musique originale : Pascal Bouquet


Voilà une adaptation à la scène d'un conte et d'une douzaine de chansons de Adeline Yzac, auteure contemporaine qui écrit en français et dans sa langue natale du Périgord.
On y rencontre tout un univers autour de l'enfance lié à la découverte des plaisirs de la nature et de son apprentissage.
C'est une escapade musicale riche et variée aux couleurs de folklores irlandais, des Balkans, en passant par la bossa-nova, la valse, quelques blues…
C'est aussi une bouffée d'écologie, un univers festif et interactif nourri de rencontres inattendues : la pâquerette dégourdie, la gabarre, le moulin à aube, l'abeille, la mante religieuse, le ver luisant…
Tous ces personnages font vibrer joyeusement ce tour de chant.

Un décor de branches mobiles sur lesquelles se posent des insectes, des oiseaux vient baliser l'espace et ajoute une touche poétique à la magie de cet univers.

Une invitation à reprendre les refrains chantés et signées vient s'ajouter au plaisir des yeux et des oreilles.




FICHE TECHNIQUE

Public : enfants à partir de 5 ans
Lieux : salle de spectacle ou extérieur
Durée : 45 mn
Lumière à la charge de l'organisateur
Sonorisation fournie par la compagnie
Espace scénique : 6 x 4 m

Prix du spectacle sur demande.  








2005
JORDI ET LE DRAC

Libre adaptation de contes de la tradition orale du pays catalan
par Anne Thouzellier et Marc Pastor


Pour le voyage, un duo : un homme, une femme, des chansons, des bons mots, un univers baroque tant par les costumes que par les accessoires, le jeu et deux histoires qui puisent leurs racines en pays catalan.
L'univers est campé par l'histoire merveilleuse de "Pyrène" qui raconte la naissance de la chaîne des Pyrénées et permet aux enfants de situer la Catalogne.
L'interprétation s'appuie sur des figurines représentant les personnages, manipulés malicieusement par la comédienne dans le dos du conteur.
La complicité de ces duetistes nous entraîne dans le récit "Jordi et la Drac", racontant la lutte héroïque du chevalier qui sauva le pays du Drac monstrueux.
Pour ce conte, anne Thouzellier abandonne la manipulation d'objets pour céder la place à la langue des signes et établir ainsi une nouvelle communication qui ne manque pas de surprendre son partenaire Marc Pastor.

Un jeu qui nous entraîne dans un univers proche de l'humour des Monty Python et laisse libre le champ de la fantaisie.




Ce projet est né d'une rencontre avec les responsables de la Médiathèque de Berre l'Étang qui ont proposé à la compagnie de créer un spectacle autour des légendes catalanes.
La création a eu lieu le 01/12/2004 à berre l'Étang (13)







2003  -  Calicobat, création en trois langues : français/occitan/langues des signes
2003  -  Toudoudou, adapté d'un album de Adelyne Yzac
1991  -  Chocopiste, mise en scène R. Fernandez
1987  -  Zou pétassou de Roland Pécout, mise en scène Michel Cordes
1986  -  Poulette Coquette, création collective




ART Compagnie - 38, avenue Bouisson Bertrand - 34000 Montpellier - Tél. 04 67 65 76 59 - art-cie@wanadoo.fr
Crédits photo : Daniel Guillaume